Lyon 1ère

Le musée des tissus de Lyon en passe d'être sauvé provisoirement

Mercredi 9 Mars 2016

Le musée des tissus de Lyon en passe d'être sauvé provisoirement
Après l'État et la région Auvergne-Rhône-Alpes mardi, le maire de Lyon, Gérard Collomb, s'est engagé mercredi à participer au budget 2016 de l'inestimable musée des tissus de Lyon pour éviter sa fermeture.
 
Le maire a décidé de mettre 250.000 euros, 125.000 ponctionnés sur le budget de la ville et 125.000 sur celui de la métropole de Lyon.
 
Mardi, l'État et le président de la région Laurent Wauquiez (LR) s'étaient déjà engagés à mettre chacun 250.000 euros pour sauver le musée, mais Laurent Wauquiez avait émis une condition: que la métropole s'engage à en faire autant.
 
Voilà qui est fait. Pour autant l'actuel propriétaire du musée, la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Lyon, n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat.
 
Depuis des semaines, l'État et les collectivités planchent sur le sauvetage de ce musée qui renferme la plus belle collection de textiles au monde. Car la CCI, qui voit ses recettes fiscales baisser de 40% sur trois ans, ne veut plus en avoir la charge. Elle menaçait de fermer le musée brutalement à l'issue du vote de son budget le 14 mars.
 
La date butoir approchant, les différentes parties ont consenti à renflouer provisoirement le musée afin d'éviter une fermeture et se laisser du temps pour trouver une solution plus pérenne pour son avenir. La CCI penche pour qu'il devienne un département du musée du Louvre, Gérard Collomb travaillant lui à un projet intégrant des partenaires privés comme la décoratrice d'intérieur Brigitte Saby.
 
Son idée: réunir autour d'elle des mécènes afin d'investir et de réveiller "cette immense endormie", explique à l'AFP cette Lyonnaise d'origine qui travaille aux quatre coins du monde.
 
Une pétition contre la fermeture de ce musée a réuni près de 100.000 signatures dont de grands noms comme le directeur du vénérable Metropolitan Museum of Art à New York, Thomas P. Campbell ou Placido Domingo, président de la fédération Europa Nostra pour le patrimoine culturel.
 
Fondé au XIXe siècle par les industriels du textile dans la capitale française de la soie, ce musée tourne avec un budget de fonctionnement de 2,5 millions d'euros. Recettes de billetterie déduites, il reste 1,7 million à la charge de la CCI par an. L'année 2016 étant déjà bien engagée, la préfecture estimait à environ 700.000 euros la somme à réunir pour assurer la fin de l'année.


 


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20