Lyon 1ère

"Les banques étranglent les ex-Lejaby" Philippe Bruneau (L.O. Villeurbanne) TRIBUNE LIBRE

Mercredi 5 Mars 2014

"Au nom de Lutte Ouvrière, je tiens à exprimer ma colère face à la situation des travailleuses, dont certaines viennent de Lejaby, qui vont probablement perdre leur emploi. En effet, deux entreprises issues de Lejaby, « les Atelières » à Villeurbanne et « Monette » à Bourg-en-Bresse, risquent d’être placées en liquidation judiciaire.

Dans les deux cas, les banques refusent de prêter les fonds de roulement nécessaires malgré des commandes.

La somme qui est nécessaire est ridicule comparée aux profits que peut faire le secteur bancaire, profits qui alimentent en permanence la spéculation financière au lieu de permettre des investissements productifs.

Pour justifier leurs marges éhontées, les banquiers ne cessent d’invoquer le « risque ». Mais des risques ils n’en prennent jamais et en cas de faillite, ce sont toujours les travailleurs qui trinquent.

L’exemple des ex-Lejaby montre que dans notre société, les banquiers ont tous les pouvoirs, que leur parasitisme est total. Pour démasquer leurs mauvais coups et montrer que de l’argent il y en a, il faudra imposer la levée du secret bancaire et commercial.
"


Philippe Bruneau
Tête de liste « Lutte Ouvrière faire entendre le camp des travailleurs » à Villeurbanne.

A l'occasion des élections municipales de 2014, Lyon 1ère publie sur son site internet et in extenso les tribunes politiques qui lui sont adressées à redaction@lyonpremiere.info, dans un souci de libre parole des candidats, personnalités politiques, leaders d'opinion... 

La rédaction se réserve le droit de publier ou non les tribunes envoyées sur sa boite mail, notamment pour assurer un certain équilibre, même si aucune loi ne l'y oblige sur internet. 

Toutes les publications de ce type portent le titre "Tribune Libre"




Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20