Lyon 1ère

Les identitaires ciblés aussi par des tags menaçants....

Mercredi 12 Mars 2014

entrée de La Traboule
entrée de La Traboule
Deux personnes seraient en garde à vue pour dégradations et menaces de morts: c'est le collectif Rebeyne qui avance cette information.

Dans la nuit du 11 au 12 mars, deux individus ont été interpelés en flagrant délit alors qu'ils étaient en train de taguer la devanture de la permanence du Front National cours de Verdun, à Perrache.

permanence du FN
permanence du FN
Christophe Boudot, tête de liste FN à Lyon, a annoncé mercredi dans la journée qu'il portait plainte après ses menaces.

Les identitaires annoncent avoir été la cible des mêmes menaces découvertes au petit matin sur la porte du local qui leur sert de point de ralliement, La Traboule, montée du Change. La fontaine Saint Jean devant la primatiale a aussi été taguée.

fontaine St-Jean
fontaine St-Jean
Des menaces morts comme "le bleu marine on l'exterminera à la chevrotine" ou encore "mort aux fafs" et "ACAB" ont notamment été inscrites.

Le collectif Rebeyne croit savoir que les deux personnes placées en garde à vue seraient des militants du "Collectif Vigilance 69 contre l’extrême droite". Information formellement démentie par le collectif.

Trois plaintes ont été déposées.

"Ces actes anti-démocratiques entretiennent un climat de haine contre tous les patriotes. Ils se produisent de manière régulière depuis des années dans un silence judiciaire et médiatique  très révélateur (tentatives de cambriolage, agression de militants, tags, dégradation, insultes, menaces de morts...)" commentent les identitaires dans un communiqué.

Le Vieux-Lyon est régulièrement le cadre d'agressions contre les militants d'extrême gauche ou contre la communauté homosexuelle.

3000 personnes avaient défilé dans les rues de Lyon en février 2013 pour réclamer la fermeture de La Traboule.




Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20