Lyon 1ère

Ligne ferroviaire Lyon-Turin: une fédération patronale souhaite "une impulsion décisive"

Vendredi 1 Novembre 2013

Ligne ferroviaire Lyon-Turin: une fédération patronale souhaite "une impulsion décisive"
Les membres du Forum pour le Développement des Entreprises des Régions Européennes (FODERE)ont demandé jeudi aux autorités française et italienne de donner "une impulsion décisive" à la future ligne ferroviaire Lyon-Turin.
 
"Le Lyon-Turin représente un maillon clé du réseau central de transport de l'Union Européenne, qui a pour ambition d'éliminer les goulets d'étranglement, de moderniser les infrastructures et de rationaliser les transports transfrontaliers", ont indiqué dans un communiqué les membres du FODERE, réunis mercredi à Lyon pour leur conférence annuelle dans la perspective du
Sommet franco-italien du 20 novembre à Rome.
 
"Projet stratégique d'intérêt général, la ligne fret et voyageurs Lyon-Turin permettra de renforcer significativement, et pour un coût bien moindre, les connexions et échanges transfrontaliers au sein de l'espace européen, constituant ainsi un puissant vecteur de développement économique et d'attractivité de nos territoires au service de la compétitivité de nos
entreprises", ont-ils encore estimé.
 
Regroupant les organisations professionnelles patronales du Bade-Wurtemberg, de la Catalogne, du Piémont, de la Suisse Romande et de Rhône-Alpes, le FODERE a également qualifié le projet d'"exemplaire" sur le plan écologique "au regard notamment de l'exigence de préservation du patrimoine naturel et de la biodiversité dans les Alpes."
 
Les membres du FODERE demandent aux autorités de prendre les ultimes décisions nécessaires pour que soit donnée, à l'occasion du prochain Sommet franco-italien, une impulsion décisive à la "réalisation de cet investissement d'avenir", ont-ils conclu.
 
Le TGV Lyon-Turin doit permettre de raccourcir le trajet Paris-Milan à un peu plus de 4 heures, contre 7 actuellement. La construction d'une première galerie de reconnaissance en territoire italien a débuté en novembre 2012.
 
Cette "autoroute ferroviaire", dont le projet lancé en 1991 a été maintes fois ajourné, devrait entrer en service en 2028-2029. Mais les opposants à ce projet, particulièrement virulents côté italien, le jugent néfaste à l'environnement et d'un coût exorbitant.

Avec AFP

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 01:06 Relais-Colis s'installe à Genas

Mardi 19 Septembre 2017 - 19:05 KidyGo lève des fonds avec Aéroports de Lyon