Lyon 1ère

Liquidation judiciaire pour Erai, "bras armé" de Rhône-Alpes à l'export

Mercredi 1 Juillet 2015

Liquidation judiciaire pour Erai, "bras armé" de Rhône-Alpes à l'export
Le tribunal de grande instance de Lyon a prononcé mardi la liquidation judiciaire d'Entreprise Rhône-Alpes International (Erai), structure d'aide à l'export qui servait aussi de vitrine de la région à l'étranger.
 
Lors de l'audience, les magistrats lyonnais ont entériné la reprise de trois nouvelles filiales à Dubaï, en Chine et au Maroc par une seule et même entité permettant ainsi de sauver 70 emplois supplémentaires.
 
Lors d'une précédente audience le 9 juin, le tribunal avait validé quatre offres de reprise concernant des filiales d'Erai en Turquie, au Vietnam, en Russie et en Allemagne, qui devaient permettre de sauvegarder quelques dizaines d'emploi.
 
La décision du TGI de Lyon entraîne par ailleurs le licenciement d'une cinquantaine de salariés basés au siège de l'association à Lyon.
 
Présentée comme le "bras armé" de la région Rhône-Alpes à l'export, Erai est en situation de cessation de paiement depuis le refus, par une majorité de conseillers régionaux rhône-alpins, de voter une subvention de 4,7 millions d'euros, le 6 mars, sur fond d'accusations de gestion calamiteuse et de stratégies politiques à l'approche des élections régionales.
 
La structure dotée d'un budget annuel de 11 millions d'euros et financée à hauteur de 60% par des subventions régionales, employait 223 personnes à Lyon et surtout à l'étranger. Elle a été placée en redressement judiciaire le 14 avril.
 

Avec AFP



 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20