Lyon 1ère

Manif des policiers: une contre-manif interdite

Mercredi 18 Mai 2016

le préfet Michel Delpuech
le préfet Michel Delpuech
La préfecture du Rhône a interdit un rassemblement "contre les violences policières" prévue ce mercredi midi devant le tribunal de grande instance (TGI) de Lyon à proximité du lieu où une intersyndicale de policiers avait appelé à manifester contre la "haine anti-flic".
 
"Compte tenu des risques de troubles à l'ordre public, Michel Delpuech,
préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône a interdit ce jour à compter de 11h, (...) toute manifestation ou réunion de voie publique, dans le périmètre délimité par la rue Servient, la rue Garibaldi, le cours Lafayette
et le quai Augagneur", a indiqué la préfecture dans un communiqué.
 
L'appel à rassemblement contre les violences policières avait notamment été
relayé depuis mardi après-midi via les réseaux sociaux.
 
Dans son communiqué, la préfecture du Rhône a en revanche décidé de
renouveler les autorisations permettant le rassemblement à l'appel des
syndicats de policiers prévu à partir de midi devant les locaux de la
préfecture ainsi qu'un autre rassemblement programmé à 14h30 "concernant la délivrance d'un titre de séjour pour un jeune majeur".
 
A Paris, la préfecture de police a également interdit une contre-manifestation du collectif "Urgence, notre police assassine" qui entendait se rassembler mercredi place de la République, là où les syndicats de policiers appellent à manifester contre la "haine anti-flics".


Avec AFP


 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20