Lyon 1ère

Mariage UDI Modem: avis divergents entre Broliquier et Geourjon...

Mardi 5 Novembre 2013

Denis Broliquier, président du groupe Lyon Divers Droite au conseil municipal de Lyon et adhérent de l'UDI, se dit "très perplexe face à cette alliance prématurée et sans doute contre-productive".

Pour le maire du 2ème arrondissement, "ce rapprochement s’effectue à contre temps et dans des conditions défavorables.Pour qu’il fonctionne, il aurait dû être précédé de deux clarifications majeures...Au niveau national : dans l’esprit des Français, François Bayrou est quand même l’homme qui a fait basculer la France à gauche et on en mesure chaque jour les résultats dévastateurs. François Bayrou aurait dû préalablement redéfinir très clairement son positionnement de centre droit pour être en phase avec l’UDI. Au niveau local, le positionnement du Modem méritait aussi un recadrage. Dans des dizaines de villes, l’essentiel des troupes Modem à basculer dans le camp socialiste. C’est exactement le cas à Lyon. Sans ces clarifications, cette alliance ne peut qu’apparaître de circonstance et électoraliste.…" conclut l'élu d'Ainay
 
Pour sa part, Christophe Geourjon, désigné chef de file de l'UDI à Lyon pour les prochaines municipales, "l’Union des Démocrates et Indépendants compte plus de 50 000 militants et quelques 70 parlementaires : nous sommes le troisième parti de France. Le pari de Jean-Louis Borloo d’unir l’ensemble de la famille centriste française est aujourd’hui une réalité. Le Mouvement Démocrate de François Bayrou et l’Union des Démocrates et Indépendants ont établi un accord sur le fond et la forme qui fait respirer notre démocratie."
 

Pour Christophe Geourjon," "l'alternative" est une chance pour notre pays, une chance pour proposer un projet pragmatique, ouvert, écologique, social, résolument européen, une chance pour construire une société dynamique et apaisée".

"Ce centre fort que nous attendions tous, se doit d’être cohérent, c'est-à-dire que tous devront respecter la position nationale, et ce même au niveau local. Construire cette cohérence va demander un peu de temps localement, mais l'enjeu de renouveau pour la Métropole Lyonnaise le justifie...Oui, « L’alternative » est une chance pou construire l’alternance à Lyon !" conclut le candidat UDI aux prochaines municipales.

Deux réactions qui montrent une fois de plus les divergences de vues entre Broliquier et Geourjon. Il parait difficilement envisageable de voir ces deux-là réunis sur une même liste. A suivre dans les prochains jours !
 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20