Lyon 1ère

Migrants: timides rassemblements à Lyon

Lundi 7 Septembre 2015

Environ 400 personnes ont participé à un rassemblement de soutien aux migrants, dimanche en fin d'après-midi à Lyon, après une centaine de personnes la veille, une mobilisation qui reste timide dans une ville de tradition humaniste.
 
Des organisations politiques et associatives ont toutefois commencé à prendre le relais des appels lancés sur les réseaux sociaux.
 
"Les premiers rassemblements sont spontanés, sur le coup de l'émotion, la mobilisation doit ensuite s'organiser dans le temps", estime Armand Creus, conseiller régional du collectif de gauche Ensemble!. Des drapeaux des Jeunesses communistes et des banderoles de mouvements anarchistes flottaient aussi sur l'assemblée, place de la Comédie, dans le 1er arrondissement de Lyon.
 
Une association de Syriens réfugiés à Lyon a longuement pris la parole pour appeler au soutien des populations dans la lutte contre le régime de Bachar El Assad. Une délégation du Réseau éducation sans frontière (RESF) a brandi des pancartes sur la situation de plusieurs étudiants d'origine africaine placés en centre de rétention, sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français.
 
"On parle d'accueil de migrants mais on renvoie un jeune au nord du Cameroun où sévit Boko Haram", dénonce Michèle François, de RESF, à propos de Ben, 19 ans.
 
"Tous ceux qui viennent ici sont des innocents, ils ne font pas les guerres", dit Omar, 19 ans, venu du Mali à Lyon en 2012, régularisé après avoir obtenu un CAP en restauration. "Je sais ce qu'ils vivent, j'ai connu la même chose", souligne le jeune homme à propos des vagues de migrants. Il avait traversé l'Algérie et l'Italie avant de rejoindre Lyon.

Avec AFP



 





Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20