Lyon 1ère

Montebourg lundi prochain à Grenoble pour soutenir les salariés de GE Hydro/Alstom

Lundi 25 Septembre 2017

L'ancien ministre socialiste de l'Économie Arnaud Montebourg a annoncé lundi qu'il se rendra à Grenoble dans une semaine, répondant à une demande de soutien lancée par l'intersyndicale des salariés
menacés de GE Hydro/Alstom.

Dans une lettre ouverte à Montebourg, qui avait oeuvré à la vente des activités "énergies" d'Alstom au conglomérat américain Général Electric avant de quitter le gouvernement en août 2014, les syndicats l'invitent à "venir les
aider" et à "partager son expertise dans ce dossier" industriel.

GE Hydro a lancé en juillet un plan social visant à supprimer 345 des 800
emplois du site grenoblois.

Ce PSE "aura pour conséquence la fermeture ou la vente du site d'ici 2 ans" car il ne sera alors "plus dans la capacité de fonctionner et de répondre à la demande du marché mondial" de turbines hydroélectriques, selon le texte de la
lettre ouverte rendue publique lundi.

Interrogé par l'AFP, Arnaud Montebourg a affirmé qu'il avait répondu favorablement à l'invitation à venir à Grenoble lundi prochain. "Je vais associer mes efforts à ceux des salariés privés d'emploi par GE qui ne
respecte pas ses engagements signés avec l'État", a déclaré M. Montebourg.

"Ce sera pour moi l'occasion de m'exprimer sur le dossier Alstom", a-t-il ajouté.

L'intersyndicale (CFE-CGC, CFDT, CGT) prévoit d'organiser une soirée
conférence-débats avec les élus de l'agglomération, les salariés et leurs
familles ainsi que les sous-traitants qui pourront faire le déplacement.

Le futur plan social aurait un impact important sur les 600 sous-traitants
liés au site de GE Hydro dans la région Rhône-Alpes ainsi qu'à leurs quelque
1.500 salariés, a souligné l'intersyndicale.





Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20