Lyon 1ère

Mort de l'avocat lyonnais Jacques Debray suite à une longue maladie

Mercredi 22 Avril 2015

Mort de l'avocat lyonnais Jacques Debray suite à une longue maladie
L'avocat pénaliste Jacques Debray, qui avait défendu les Vénissians Mourad Benchellali et Nizar Sassi, ex-détenus du camp américain de Guantanamo, est mort ce mercredi.
 
Âgé de 57 ans, il est décédé à Lyon de la maladie de Charcot, contre laquelle il se battait depuis six ans.
 
Jacques Debray a été "un des premiers avocats à dénoncer les conditions sanitaires de détention" et "un des premiers à avoir assigné l'administration française" pour cela, se souvient Me Frédérique Bidault, proche de Jacques Debray, interrogée par l'AFP.
 
Mais l'avocat, qui a fait toute sa carrière à Lyon, s'est surtout illustré en défendant Mourad Benchellali et Nizar Sassi, deux jeunes originaires de Vénissieux et respectivement détenus à Guantanamo de fin 2001 à 2004 et 2005, avant d'être renvoyés en France.
 
Les deux hommes avaient été arrêtés dans la zone frontalière entre le Pakistan et l'Afghanistan à l'automne 2001.
 
L'avocat s'était alors insurgé contre cette détention, déposant en France plusieurs démarches et notamment plainte pour arrestation illégale, détention arbitraire et torture.
 
Une affaire qui est toujours en cours puisqu'au début du mois d'avril la justice française a ordonné l'audition de l'ex-commandant de Guantanamo, le général Geoffrey Miller, à la demande des deux ex-détenus.
 
Pour leur part et après de nombreuses péripéties judiciaires, Mourad Benchellali et Nizar Sassi ont été condamnés à un an d'emprisonnement ferme pour avoir rejoint entre 2000 et 2001 l'Afghanistan avec des visées jihadistes.
 
Selon Frédérique Bidault, Mourad Benchellali est resté très proche de Jacques Debray et l'a soutenu tout au long de sa maladie.


Plus d'infos sur la maladie de Charcot:
http://www.jacquesdebray-unemaintenduecontrelasla.fr/

 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20