Lyon 1ère

Municipales 2014 à Saint-Etienne: encore une triangulaire

Mardi 21 Janvier 2014

Municipales 2014 à Saint-Etienne: encore une triangulaire
Divisée, la droite avait perdu Saint-Etienne en 2008, après 25 ans de règne, au profit de Maurice Vincent
(PS). Rassemblée cette fois derrière l'UMP Gaël Perdriau, allié à l'UDI, elle compte bien reprendre la ville, malgré le retour du FN.
 
Il y a six ans, le parti lepéniste n'avait pas présenté de candidat dans l'ancienne ville minière. Le scrutin fut cependant l'occasion d'une triangulaire au second tour entre le maire sortant Michel Thiollière (UMP-radicaux), Gilles Artigues (MoDem) et Maurice Vincent.
 
Le socialiste l'emporta dans cette ville de centre-droit depuis la guerre, à l'exception d'une parenthèse communiste entre 1978 et 1983.
 
Le 23 mars, Maurice Vincent, 58 ans, professeur d'économie, sénateur de la Loire, brigue sa succession. Avec le soutien du PCF et des radicaux de gauche, mais pas d'EELV, comme en 2008 - les Verts firent alors moins de 5% des voix. Le Parti de Gauche et Lutte Ouvrière chacun ont leurs candidats.
 
Le Front national aussi: Gabriel de Peyrecave, qui devrait se qualifier à Saint-Etienne, où Marine Le Pen a obtenu 17,65% des suffrages à la présidentielle.
 
"On dit que la ville va basculer en mars parce que la droite s'est réunie, mais c'est plus complexe que ça", rétorque Maurice Vincent.
 
Outre le FN, il évoque la candidature d'un entrepreneur local, "signe que la liste UMP-UDI, qui n'est qu'une union de façade, fait des mécontents".
 
La défaite de 2008 a, de fait, été longue à digérer pour la droite et le centre, qui n'ont recommencé à se parler qu'aux dernières cantonales.
 
Maurice Vincent se dit "serein", fort d'un bilan "assez incontestable": désendettement de la municipalité, baisse du prix de l'eau, création d'un ticket de transports en commun valable une heure et demie,
piétonnisation du centre-ville, taux de chômage dans la moyenne, rénovation du stade Geoffroy-Guichard... Il évoque aussi des classements favorables en matière de délinquance, balayant l'idée que la vie des Stéphanois serait "pourrie" par les incivilités.
 
 
Avec AFP




Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20