Lyon 1ère

Municipales à Lyon: la gauche devrait partir divisée dans deux arrondissements

Lundi 24 Mars 2014

Aline Guitard (Front de Gauche)
Aline Guitard (Front de Gauche)
La gauche devrait rester divisée dans deux arrondissements de Lyon au second tour, le 1er et le 4e, une liste unissant une dissidente PS au Front de gauche dénonçant lundi le "manque de respect" du maire PS Gérard Collomb dans les négociations.
 
"Il apparaît que Gérard Collomb propose une alliance à la carte selon les arrondissements", écrivent dans un communiqué le Front de gauche et le Gram, dont la liste emmenée par la maire sortante du 1er, Nathalie Perrin-Gilbert, a créé la surprise au premier tour.
 
Dans le premier arrondissement, l'ancienne colistière de Gérard Collomb a rassemblé plus de 33% des suffrages, devançant largement la liste du maire de Lyon (25,5%). Dans le 4e arrondissement, le Front de gauche atteint les 10%.
 
"Nous prenons acte de ce manque de respect des partenaires que nous sommes et des électeurs qui nous ont fait confiance", poursuivent les responsables de la liste "Lyon citoyenne et solidaire", annonçant leur maintien dans les 1er et 4e arrondissements.
 
Ils lancent un appel à "un rassemblement ouvert à toutes les forces de gauche et écologistes", comme Gérard Collomb l'avait lui-même fait dès dimanche soir après être arrivé en tête dans six arrondissements sur neuf.
 
La liste EELV emmenée par Emeline Baume et Etienne Tête, ancien adjoint de Gérard Collomb, a de son côté estimé que la gauche devait "s'unir à Lyon", "dans un contexte national difficile et face à la montée des idées d'extrême droite".
 
Le PS lyonnais n'était pas immédiatement disponible pour commenter ces tractations. Au niveau national, le premier secrétaire du PS Harlem Désir a affirmé que son parti, EELV et le PCF avaient "décidé du rassemblement le plus large" possible pour le second tour.

Avec AFP

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20