Lyon 1ère

Municipales: droite et gauche maintiennent globalement leurs positions dans le Rhône

Lundi 24 Mars 2014

La droite et la gauche ont globalement maintenu leurs positions dimanche dans le Rhône, même si Tarare et Pierre-Bénite ont basculé à droite.
 
A Tarare s'impose Bruno Peylachon (DVD) avec 50,8% des voix aux dépens du sortant Thomas Chadoeuf (DVG), le Front national y remportant en outre deux élus.

Le bastion communiste de Pierre-Bénite, où la gauche était divisée, est lui tombé au profit de Jérôme Moroge (DVD).
 
A Lyon, Gérard Collomb, réélu au premier tour en 2008, devra cette fois en affronter un second en raison des divisions du PS, des Verts et du Front de Gauche. Mais ses listes arrivent en tête dans six arrondissements sur neuf et l'union à gauche devrait lui assurer un troisième mandat.
 
Deuxième ville du département, Villeurbanne devrait rester également au PS, le sortant Jean-Paul Bret étant en ballottage très favorable avec 41,5% des voix, loin devant la liste UMP (22,5%) et le FN (17,5%), avec une grosse réserve de voix chez les Verts (15,8%).
 
La droite a conservé dès le premier tour en revanche Caluire-et-Cuire, où le député UMP Philippe Cochet l'a emporté avec 52,48% des voix, et Oullins, où le sénateur UDI François-Noël Buffet a obtenu 50,56% des voix. Idem à Meyzieu.
 
A Villefranche-sur-Saône, où la droite était divisée, le sortant UMP Bernard Perrut est en ballottage.
 
Parmi les autres bastions communistes, Givors devrait le rester, de même que Vénissieux où la sortante Michèle Picard est arrivée en tête du premier tour avec quelque 30% des suffrages, avec huit points d'avance sur la droite et quinze sur le candidat socialiste. La liste nationaliste d'Yvan Benedetti se qualifie pour le second tour avec 11,5% des voix.
 
A Vaulx-en-Velin en revanche, la candidate du PS, la députée Hélène Geoffroy, devance d'une courte tête le maire sortant Bernard Genin (Front de Gauche) et est donc en position de mettre un terme à plus de 60 ans de règne du PCF. Autre surprise, deux listes indépendantes obtiennent 27% des voix à elles deux, compliquant encore les négociations de l'entre-deux tours.
 
Toujours dans la banlieue lyonnaise, la maire sortante socialiste de Bron Annie Guillemot est en tête (30,11%) devant l'UMP (24,94%) et son ancienne adjointe Elisabeth Brissy Queyranne (23,57%), dissidente du PS et épouse du président (PS) de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne. Le FN complète la
quadrangulaire qui se profile au second tour.


Avec AFP



Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20