Lyon 1ère

Nouvel épisode de pollution dans le département du Rhône

Jeudi 2 Novembre 2017

Le département du Rhône (bassin Lyonnais Nord-Isère) connaît actuellement un épisode de pollution atmosphérique de type combustion qui se caractérise par l’accumulation de particules fines (PM10) dans l’atmosphère.

L’indice de qualité de l’air, calculé quotidiennement par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, est au niveau information-recommandation depuis aujourd’hui.

Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, recommande d’adopter plusieurd mesures

Pour le secteur agricole, reporter la pratique de l’écobuage ou pratiquer le broyage, suspendre les opérations de brûlage à l’air libre des sous-produits agricoles

Pour le secteur résidentiel: arrêter l’utilisation des foyers ouverts d’appoint, des apparreils de chauffage au bois d’appoint type inserts, poêles, chaudières et groupes électrogènes, maîtriser la température dans les bâtiments et interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts

Pour le secteur industriel, reporter certaines opérations émettrices de particules ou d’oxydes d’azote à la fin de l’épisode de pollution, reporter le démarrage d’unités à l’arrêt à la fin de l’épisode de pollution

Egalement, reporter la mise en fonctionnement de systèmes de dépollution renforçés, lorsqu’ils sont prévus, pendant la durée de l’épisode de pollution, réduire l’activité des chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensatoires (arrosage, etc.…) durant l’épisode de pollution

Il convient aussi de réduire l’utilisation de groupes électrogènes

Sur le plan des transports, développer des pratiques de mobilité relatives à l’acheminement le moins pollutant possible des personnes : co-voiturage, utilisation de transports en commun, adaptation des horaires de travail, et, lorsque cela est possible, télétravail

Il faut aussi faciliter l’utilisation des parkings relais de manière à favoriser l’utilisation des systèmes de transports en commun aux entrées d’agglomération.

Il convient aussi d'abaisser temporairement de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur les voiries localisées dans la zone concernée par l’épisode de pollution, sans toutefois descendre en-dessous de 70km/h.

En ce qui concerne les personnes vulnérables ou sensibles, limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.

En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prendre conseil auprès du pharmacien ou du médecin.

Une décision d’adaptation de ces mesures sera prise, dans les jours prochains, au vu des évolutions enregistrées

Plus d’informations sur www.air-rhonealpes.fr



Source Préfecture




Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20