Lyon 1ère

OL Groupe toujours en déficit mais sauvé par son centre de formation

Mardi 13 Octobre 2015

OL Groupe toujours en déficit mais sauvé par son centre de formation
OL Groupe, la société cotée de l'Olympique lyonnais, a enregistré un sixième exercice déficitaire d'affilée mais son centre de formation lui garantit de confortables plus-values en cas de cession de ses jeunes champions.
 
OL Groupe a subi une perte nette (part du groupe) de 21,4 millions d'euros lors de l'exercice achevé fin juin, selon un communiqué publié mardi. Le déficit est légèrement réduit par rapport aux -26,4 millions de l'exercice précédent, en raison notamment d'une moindre charge d'impôts.
 
Le groupe dirigé par Jean-Michel Aulas avait dégagé un bénéfice pour la dernière fois lors de son exercice 2008/09 (+5,1 millions d'euros).
 
L'exercice écoulé ne pouvait être que difficile pour le club rhodanien, du fait de la baisse de 14% de son chiffre d'affaires, tombé à 103,5 millions d'euros, sous l'effet conjugué d'une baisse de ses recettes de billetterie, d'un recul de ses droits marketing et d'une chute de plus de moitié des produits enregistrés lors du transfert de joueurs.
 
Mais le groupe a réagi en agissant sur sa masse salariale, réduite de 6,6 millions d'euros sur l'année. En quatre ans, le groupe aura réduit ce poste de 38%, a-t-il fait valoir. Et le vice-champion de France sortant estime que les joueurs de son effectif pourraient lui permettre de dégager 158 millions d'euros de plus-values en cas de transfert.
 
Ce montant donne une certaine solidité au groupe dans la mesure où il est supérieur à son endettement net de 143,6 millions d'euros.
 
Cet été, le mercato a été très actif du côté de Gerland, le club ayant consacré 41 millions d'euros pour s'attirer de nouveaux talents comme Mathieu Valbuena, Mapou Yanga-Mbiwa et Rafael. Ces recrutements obligeront le groupe à passer 8,4 millions de provisions dans les comptes de son nouvel exercice.
 
Les cessions de joueurs effectuées dans le même temps ont rapporté 26 millions d'euros de plus-values nettes qui viendront bonifier ses résultats 2015/16.
 
OL Groupe ne donne pas de prévisions pour l'exercice en cours, qui sera marqué par l'inauguration de son nouveau stade. La commercialisation des loges et des places VIP se poursuit de manière "dynamique", a assuré le club qui espère, avec ce nouvel outil, se rapprocher du modèle économique de ses grands rivaux européens qui possèdent tous leur propre stade.

Avec AFP

 


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 09:49 Euronews doute de Lyon

Vendredi 16 Novembre 2018 - 16:10 Pas d’after pour le Titan Xyphos Complex