Lyon 1ère

OL: Memphis attendu au tournant

Samedi 28 Octobre 2017

OL: Memphis attendu au tournant
Recruté à grands frais, l'attaquant de l'OL, Memphis Depay aux allures de rock star est aussi déroutant pour ses
adversaires que pour son club... Il est attendu au tournant dimanche face à
Metz (15H00), une semaine après son triplé contre Troyes.

Capable de fulgurances comme d'une certaine médiocrité, le Néerlandais,
arrivé en janvier de Manchester United contre 16,5 millions d'euros (et 9 millions de bonus), est pourtant parfois cantonné au banc. Voire en tribunes.

La dernière fois, c'était contre Dijon (3-3), le 23 septembre.

On était alors loin du but inscrit du rond central contre Toulouse (4-0)
qui a fait lever le Parc OL le 12 mars ou du coup franc inscrit contre Rennes
(2-1) en début de saison.

L'histoire allait-elle à se répéter pour l'ancien du PSV Eindhoven qui brillait à son arrivée chez les Red Devils avant de s'éteindre progressivement?

"J'essaie toujours d'être juste, de composer mon groupe et mon équipe de départ compte tenu de la forme du moment, de l'adversaire et du contexte du match", s'était justifié le technicien lyonnais, toujours accablé, quoi qu'il fasse, sur les réseaux sociaux, où Memphis est hyper-actif.

Ce dernier rassemble 1,16 million d'admirateurs sur Twitter et 3,5 millions sur Instagram.

Genesio a, au passage, démenti toute pression du président Jean-Michel
Aulas pour le réintégrer dans le groupe. L'attaquant avait finalement retrouvé ses partenaires face à l'Atalanta Bergame en Europa League le 27 septembre.

"Je n'ai jamais dit et ne dirais jamais à un entraîneur de faire jouer un joueur parce qu'il a coûté cher", avait renchéri le patron de l'OL.

D'autant que la concurrence a souvent du bon pour tirer un groupe vers
l'excellence et celle constituée par le jeune Houssem Aouar (19 ans) a
certainement remis Memphis sur la bonne route.

Contre Troyes (5-0), dimanche, Depay a inscrit le premier triplé de sa carrière. Il se retrouve ainsi à 6 buts et 3 passes décisives en douze matches
disputés cette saison.

Ces statistiques masquent toutefois des performances parfois très moyennes, notamment dans l'implication collective.

"Il est capable de fulgurances", relativise Genesio. "Ce match à Troyes
peut compter pour lui si ceux qui suivent sont du même calibre", ajoute le technicien.

C'est bien là tout le problème pour l'attaquant qui a dû attendre d'être
mis de côté avec les Oranje avant de réagir.

Remplaçant en équipe nationale contre la France et la Bulgarie, il était
encore sur le banc face au Belarus avant d'entrer en jeu pour marquer sur coup franc le troisième but néerlandais (3-1), le 7 octobre.

"Ce n'est pas une revanche pour moi, je ne fais pas attention aux critiques. Je sais que l'on attend beaucoup de moi depuis que je suis arrivé. Je préfère rester concentré sur mon travail. Je sais aussi que beaucoup de
gens au club me soutienne. Ce triplé est aussi pour eux", a déclaré Memphis dimanche au micro de BeInSport.

Et si la dispute avec Mariano pour tirer le penalty à Troyes aurait pu lui valoir d'être taxé d'égoïsme, Bruno Genesio a tranché et soutenu le Néerlandais.

"Memphis a eu raison de garder le ballon. Il était le tireur N.1 désigné
sur ce match, cela ne doit pas se reproduire", a-t-il prévenu.


Avec AFP






Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20