Lyon 1ère

Peillon: "il ne faut absolument pas mélanger les questions politiques et personnelles"

Lundi 13 Janvier 2014

Le ministre de l'Education Vincent Peillon a estimé lundi, à la veille d'une conférence de presse délicate pour
François Hollande après les révélations sur sa vie privée, qu'il ne fallait "pas mélanger les questions politiques et les questions personnelles".
 
"Il ne faudrait pas encore trouver un prétexte, y compris pour les médias, pour ne pas traiter les questions de fond qui préoccupent les Français", a déclaré le ministre de l'Education, interrogé en marge d'un déplacement dans une école de Villeurbanne, près de Lyon, sur l'égalité fille-garçon.
 
"La France doit être entièrement mobilisée sur les vrais sujets", a insisté le ministre, citant "le chômage, la capacité qui est la nôtre dans l'économie mondialisée d'être fort, notre école" ou encore "être capable de vaincre ce fléau du chômage".
 
"Ce ne sont pas les aspects ici ou là de la vie personnelle de chacun" qui importent, a insisté M. Peillon, "ce sont les questions de fond, et c'est sur ces questions qu'on attend les hommes et les femmes politiques".
 
La tâche de François Hollande s'est encore compliquée dimanche, à 48 heures d'une conférence de presse considérée comme un rendez-vous politique majeur, avec l'annonce de l'hospitalisation de sa compagne Valérie Trierweiler, après les révélations sur sa liaison avec l'actrice Julie Gayet.

Avec AFP










Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20