Lyon 1ère

Peltier (LR) dénonce des "caricatures" contre Wauquiez, allié du centre en Auvergne-Rhône-Alpes

Mardi 28 Novembre 2017

Guillaume Peltier, soutien de Laurent Wauquiez dans l'élection à la présidence de LR, a dénoncé mardi des "caricatures" contre le président d'Auvergne-Rhône-Alpes accusé de reprendre le discours du FN alors qu'il est allié au centre dans sa région.

"Je veux bien qu'on fasse tous les procès du monde à Laurent Wauquiez. Mais si on pouvait juste éviter quelques instants les caricatures", a déclaré Peltier sur Public Sénat.

"Lors de la dernière élection (les régionales de 2015, NDLR) Laurent
Wauquiez l'emporte face à la gauche et au Front national, lui qui fut très
attaqué par le Front national. Il fait une liste d'union avec qui? Avec l'UDI
et avec le MoDem. C'était il y a un an et demi, deux ans à peine! Il y a deux
ans l'UDI et le MoDem, les deux grands partis du centre, font alliance sans aucun problème avec Laurent Wauquiez et aujourd'hui, pour des postures politiciennes, Laurent Wauquiez serait devenu un chiffon rouge? Soyons sérieux et raisonnables", a argumenté le député de Loir-et-Cher.

"Il n'y a pas et il n'y aura pas d'accord avec le Front national". "Mais
contrairement aux injonctions de la pensée unique nous revendiquons le devoir de parler à tous les électeurs y compris ceux qui ont voté pour le Front national", a insisté M. Peltier, ancien frontiste, mégrétiste puis villiériste.

A droite, "on a un devoir d'autocritique. Ma conviction, c'est le
diagnostic que je porte, c'est que la droite française s'est enfermée pendant trop longtemps dans une vision très embourgeoisée du monde, soumise au taux de TVA, de PIB, de CSG. Ca compte, les questions de dette, de déficit public. Mais tout le reste? Redonner du sens à la politique, porter une vision, parler des questions d'école, d'identité, de construction européenne, d'apprentissage, de jeunesse. La droite n'a pas su le faire".

"Je lance un grand appel à l'ouverture et à l'élargissement intellectuel et
idéologique de la droite française. La droite française se doit de parler à la
jeunesse, aux fonctionnaires, aux classes moyennes, aux immigrés qui aiment la France des quartiers populaires. Tous ces Français que la droite a négligés ces dernières années".

M. Peltier a égrené quelques propositions, notamment l'instauration d'un "chèque carburant pour tous les travailleurs du monde rural qui aujourd'hui ne bénéficient pas d'aides de leurs entreprises", objet d'une proposition de loi.


Avec AFP



Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20