Lyon 1ère

Photovoltaïque: le PDG de Sillia juge "légitime" l'inquiétude des salariés lyonnais

Vendredi 8 Juillet 2016

Photovoltaïque: le PDG de Sillia juge "légitime" l'inquiétude des salariés lyonnais
Le PDG du groupe Sillia VL, Bruno Cassin, a jugé "légitime" l'inquiétude des salariés de son usine de Vénissieux, reprise il y a deux ans à l'allemand Bosch.
 
"L'inquiétude du personnel est légitime. Nous avons consommé de l'argent et nous sommes face à la nécessité d'un plan de redéploiement", a déclaré M. Cassin au quotidien régional Le Progrès de vendredi.
 
L'usine de la banlieue lyonnaise emploie 130 personnes, dont 128 venus de
Bosch. Cette unité, qui fabriquait des pompes pour moteurs Diesel avait été
reconvertie dans le solaire, avant que le groupe allemand décide de se
désengager de ce métier et cède ses installations pour un euro symbolique.
 
M. Cassin a reconnu que l'entreprise faisait face à un besoin de
financement de 10 millions d'euros, les 9,3 millions apportés par Bosch au
moment de la reprise ayant été consommés.
 
"Je travaille avec Bercy où j'ai rendrez-vous ce vendredi et avec les
banques. Mais sans avoir d'éléments probants", a indiqué le responsable, en se disant "ni optimiste ni alarmiste".
 
Selon Christian Marcuola de la CFDT, également cité par le journal, "les
carnets de commandes sont plutôt remplis, mais pour arriver à l'équilibre,
nous devrions sortir 2.400 panneaux solaires par jour, alors que nous sommes entre 1.500 et 1.800 unités".
 
Basé en Bretagne, Sillia VL dispose d'une autre usine à Lannion (Côtes
d'Armor).


 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20