Lyon 1ère

Plainte du préfet après un mail raciste visant une élue opposée au meeting identitaire

Jeudi 19 Février 2015

Le préfet du Rhône Jean-François Carenco a décidé de porter plainte après qu'une élue EELV opposée à la tenue d'un meeting de Génération identitaire (extrême droite), samedi à Villeurbanne, a reçu un courriel d'insultes racistes.
 
"Considérant la teneur inadmissible et révoltante de ces attaques racistes, qui tombent sous le coup de la loi", le préfet a indiqué dans un communiqué
son intention de porter plainte, tout en apportant son soutien à l'élue qui a
également déposé plainte cette semaine.
 
"Si ces menaces sont lâches et anonymes, il est difficile de ne pas les
rapprocher de l'organisation, le samedi 21 février, d'un rassemblement du
groupuscule d'extrême droite +Génération identitaire+ portant sur le thème
+ici c'est Lyon, pas l'Algérie+, à Villeurbanne", estime la préfecture.
 
Zemorda Khelifi, qui préside le groupe EELV-Front de Gauche au conseil municipal de Villeurbanne, avait réclamé l'interdiction de ce meeting avant
d'être la cible d'insultes et de menaces sur les réseaux sociaux et dans un
mail anonyme adressé au parti écologiste à Villeurbanne.

"Tu n'a pas le droit d'interdire les actions des Français de souche! (...) Sale Arabe! Tu va (sic) quitter la France ou tu vas mourir! Nous remplisserons (sic) ta sale bouche arabe avec du porc!" peut-on lire notamment dans ce mail, envoyé depuis une adresse dénommée "Christianisme".
 
Génération identitaire a démenti tout lien avec ces menaces.
 
Plusieurs associations et partis de gauche ont demandé à la préfecture
d'interdire le meeting, qui doit se tenir dans une salle privée.

Avec AFP


 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20