Lyon 1ère

Pollution de l'Isère: une fromagerie Lactalis renvoyée en correctionnelle

Lundi 4 Juin 2018

La fromagerie L'Etoile du Vercors (groupe
Lactalis), ainsi que l'ancien et l'actuel dirigeant de cette société, comparaîtront le 25 juin devant le tribunal correctionnel de Grenoble pour "pollution" de la rivière Isère par les rejets de l'usine.

La société Etoile du Vercors et les deux dirigeants "sont poursuivis des chefs de pollution (de l'Isère) et non-respect des arrêtés préfectoraux autorisant l'exploitation de la fromagerie", située à Saint-Just de Claix
(Isère), a précisé le procureur de la République adjoint de Grenoble Laurent
Becuywe.

Le maire de la commune iséroise de quelque 1.200 habitants, Joël 0'Baton, "se bat depuis 17 ans pour que la laiterie se raccorde au réseau des eaux usées", avait rappelé mi-novembre à l'Assemblée la députée de l'Isère Élodie Jacquier Laforge (Mouvement démocrate) en interpellant la secrétaire d'Etat à la Transition écologique Brune Poirson.

La députée s'étonnait que le groupe laitier Lactalis, géant de l'agroalimentaire et gérant de cette société, "puisse continuer à cracher
quotidiennement l'équivalent des eaux usées d'une ville de 10.000 habitants" dans la rivière.

La société fromagère "pollue effectivement en rejetant des effluents, sans traitement préalable, directement dans l'Isère", avait reconnu la secrétaire d'Etat. "C'est une situation pas conforme à la législation et préjudiciable", avait poursuivi Mme Poirson, ajoutant que la société avait récemment fait part d'un projet de station d'épuration pour cette fromagerie.

Les eaux usées rejetées dans l'Isère par l'usine comprennent les résidus du lait mais aussi les produits de nettoyage et de désinfection.



Avec AFP







Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20