Lyon 1ère

Projet de suppression du plafond de concentration radio: qui veut brûler l'esprit de 1981 sur la FM ?...par Philippe Gault

Lundi 15 Juillet 2013

Projet de suppression du plafond de concentration radio: qui veut brûler l'esprit de 1981 sur la FM ?...par Philippe Gault
Philippe Gault est le président du Syndicat Interprofessionnel des Radios et Télévisions Indépendantes...Il publie ce lundi une tribune suite au projet qui viserait à supprimer le plafond de concentration dans la radio...

"C'est presque un « marronnier » des lois sur l'audiovisuel. A chaque fois qu'un projet de loi touchant à la liberté de la communication arrive à l'ordre du jour du Parlement, surgit la tentation de relever, voire supprimer, le plafond de concentration en radio.

Le projet de loi sur l'indépendance de l'audiovisuel public, examiné par la Commission des affaires culturelles à l'Assemblée Nationale ce mardi, n'y fait pas exception, même si on peut espérer de la gauche, qui l'a toujours combattu jusqu'ici, qu'elle batte en brèche la proposition iconoclaste surgie en plein week-end du 14 juillet.

Un « amendement » qui vise la suppression de tout plafond de concentration en radio a été préparé. Ce serait une solution radicale privant le CSA de tout instrument pour limiter la concentration en radio et par conséquent le dispensant de toute obligation en la matière.

Exploser ce plafond de concentration, ce serait aussi le moyen de refermer la longue séquence de liberté, d'indépendance, d'audience, et d'efficacité économique des PME continuatrices des radios libres FM depuis 1981.

De quoi s'agit-il ?
Ce plafond de concentration est une mesure « d'exception culturelle ». Il limite les tendances à la concentration, actives au sein des radios privées comme dans tout secteur économique, et assure une réelle diversité des éditeurs dans le média radio. Inscrit à l'article 41 de la loi du 30 septembre 1986, il sert l'impératif de pluralisme dans l'audiovisuel, dont la valeur constitutionnelle a été établie.

Le plafond de concentration limite la part du média radio qu'un seul Murdoch* peut posséder en France. Principalement, ce plafond fixe à 150 millions d'habitants la population cumulée couverte par les radios d'un seul Berlusconi* sur les rares fréquences hertziennes.

Ce plafond permet aux radios indépendantes d'obtenir de ci de là quelques fréquences, sa stabilité leur a permis de construire un secteur viable, son maintien prévient l'ultime razzia sur leurs entreprises que les principaux groupes mèneraient volontiers pour morceler le secteur indépendant, et récupérer ses parts d'audience et de marché...

C'est naturellement parce que ce plafond de concentration est efficace que les groupes ont donné comme objectif permanent à leurs lobbys de le faire sauter, depuis de nombreuses années.

Les radios indépendantes en appellent à la sagesse du Gouvernement et du Parlement, pour maintenir intact ce pilier de l'exception radiophonique française qu'est le plafond légal de concentration.

* pour protéger les magnats de l'audiovisuel en France, les noms ont été changés

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 09:49 Euronews doute de Lyon

Vendredi 16 Novembre 2018 - 16:10 Pas d’after pour le Titan Xyphos Complex