Lyon 1ère

Réforme territoriale: l'Ardèche et la Drôme veulent un "partenariat resserré"

Vendredi 21 Novembre 2014

Réforme territoriale: l'Ardèche et la Drôme veulent un "partenariat resserré"
Les départements de l'Ardèche et de la Drôme veulent expérimenter "un partenariat resserré" dans la perspective de la réforme territoriale, sans pour autant aller jusqu'à la fusion, ont annoncé vendredi les deux collectivités.
 
Les deux conseils généraux qui se réunissent chaque année depuis 2006 en "assemblée bi-départementale", souhaitent que cette "forme expérimentale de coopération" soit à l'avenir reconnue institutionnellement par l'Etat.
 
Ils demandent "qu'une disposition légale intervienne dans les meilleurs délais en vue de reconnaître un réel pouvoir délibératif à l'assemblée bi-départementale librement constituée", selon un voeu voté vendredi par une majorité des conseilleurs généraux de l'Ardèche et de la Drôme.
 
"Nous ne posons pas les jalons d'une future fusion mais nous voulons faciliter le travail en commun sans pour autant rajouter une feuille au mille-feuille", a-t-on précisé dans l'entourage du président du conseil général de l'Ardèche, Hervé Saulignac (PS).
 
Cette annonce intervient alors que les parlementaires examinent le projet de loi relatif à la réforme territoriale que l'Assemblée nationale doit voter mardi, avant un retour devant le Sénat dans les prochaines semaines.
 
Selon l'Ardèche et la Drôme, la "coopération entre les deux départements prend appui sur la réalité de vie des habitants du territoire qui s'organise de part et d'autre du Rhône. Une large partie de la population a des habitudes effectives bi-départementales".
 
Elle vise à doter "le Sud Rhône-Alpes d'une stratégie économique d'ensemble, d'une gouvernance unifiée, de règlements identiques et de moyens d'ingénierie mutualisés" pour favoriser la compétitivité du territoire dans le cadre de la future région Rhône-Alpes Auvergne et du développement des métropoles.
 
Le 9 octobre, les présidents UMP et divers droite de Savoie et Haute-Savoie étaient allés plus loin que les conseillers généraux de l'Ardèche et de la Drôme en plaidant pour une fusion des deux départements.



 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20