Lyon 1ère

Repas hallal en prison: le ministère de la Justice va faire appel

Vendredi 29 Novembre 2013

Repas hallal en prison: le ministère de la Justice va faire appel
Le ministère de la Justice va faire appel de la décision du tribunal administratif de Grenoble qui a enjoint une prison de servir des repas hallal à ses détenus musulmans.

Le ministère va faire appel et demander la suspension de l'exécution de l'injonction de servir ces repas hallal dans les trois mois, prononcée début novembre par le tribunal administratif de Grenoble à la suite de la plainte d'un détenu du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère).

En mars, un détenu, Adrien, avait demandé au directeur de la prison de permettre aux détenus musulmans de disposer de menus composés de viandes hallal. Le directeur avait refusé de donner suite à cette requête.
 
Adrien avait alors saisi le juge administratif, qui a enjoint le directeur du centre pénitentiaire de proposer "régulièrement" des menus composés de viandes hallal "dans un délai de trois mois".
 
Le tribunal administratif de Grenoble a estimé que le principe de laïcité "impose que la République garantisse le libre exercice des cultes" et ne fait donc "pas obstacle à ce que les détenus de confession musulmane se voient proposer des menus comportant des viandes respectant les rites confessionnels de l'islam".
 
En refusant de proposer des menus hallal, le directeur de la prison méconnaît en outre les dispositions de l'article 9 de la convention européenne des droits de l'Homme qui garantit le libre exercice des cultes, a estimé le tribunal.

Avec AFP

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20