Lyon 1ère

Saint-Etienne: le Parti radical refuse de soutenir la liste d'union UMP-UDI

Jeudi 6 Mars 2014

Saint-Etienne: le Parti radical refuse de soutenir la liste d'union UMP-UDI
Le Parti radical de la Loire, auquel appartient l'ancien maire de Saint-Etienne Michel Thiollière, a déclaré
mercredi que l'élection municipale dans cette ville "se fera sans les radicaux" , refusant d'y soutenir la liste d'union UMP-UDI.
 
Lors d'une conférence de presse, la présidente du parti, Ghislaine Celdran, a toutefois indiqué avoir renoncé à conduire une liste concurrente, comme envisagé après le refus de celle conduite par l'UMP Gaël Perdriau de "prendre en considération à sa juste valeur la famille radicale".
 
L'entourage de Gaël Perdriau a réagi en déclarant que "l'esprit et les valeurs radicales sont très bien représentés sur notre liste", concédant que cette situation, qui consiste à ne pas être soutenus par le parti de l'ancien maire, "perturbe un peu l'image d'union".
 
Deux sondages publiés ces derniers jours donnent le maire sortant de Saint-Etienne, Maurice Vincent (PS), réélu au second tour, lors d'une triangulaire avec les listes UMP-UDI et FN.

Avec AFP



Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20