Lyon 1ère

Saint-Etienne mise sur le design pour son nouveau centre commercial

Lundi 6 Juillet 2015

Saint-Etienne mise sur le design pour son nouveau centre commercial
Saint-Etienne va se doter d'un nouveau centre commercial, représentant un investissement de 150 millions d'euros, dont l'audacieux parti-pris architectural traduit les ambitions de la ville dans le domaine du design.
 
Cet équipement de 70.000 mètres carrés marquera l'entrée Est de la préfecture de la Loire, ville labellisée "creative design" par l'Unesco.
 
C'est sur une friche de 16 hectares que l'établissement public d'aménagement (EPA) de Saint-Etienne s'apprête à vendre à l'opérateur immobilier français Apsys, que doit ouvrir fin 2018 cet espace commercial et de loisirs, en contrebas de l'autoroute A72 reliant Lyon à Clermont-Ferrand.
 
Ce "bijou architectural", baptisé Steel, "constituera le premier signal d'art moderne de notre ville adressé aux visiteurs", avance le maire de la ville, Gaël Perdriau (Les Républicains).
 
Mais son objectif est d'abord commercial: réduire les achats, évalués à plusieurs centaines de millions d'euros par an que réalisent les habitants de l'agglomération à Givors (Rhône) et dans le reste de l'agglomération lyonnaise. Et de faire revenir une partie de la clientèle de la plaine du Forez sur ce site où travailleront 600 personnes.
 
"C'est la première fois que nous répondions à une consultation dans laquelle le critère +design+ constituait 15% de la note attribuée au projet", souligne Maurice Bansay, le président d'Apsys.
 
Avec 70.000 mètres carrés construits, dont 52.000 m2 de surface de vente, l'investissement sera "le plus gros de ces trente dernières années sur notre territoire dont il constituera un marqueur. Et une vitrine, au même titre que le musée d'Art moderne, le stade Geoffroy-Guichard ou la Cité du Design", selon le premier magistrat stéphanois.
 
Cette approche environnementale se veut ambitieuse, avec notamment un projet de géothermie sur nappe minière, en partenariat avec l'Ecole des Mines de Saint-Etienne.
 
Au plan architectural, les façades seront habillées d'une résille métallique et lumineuse dessinée par Joran Briand (créateur de la résille béton du Mucem, à Marseille), "grâce à l'assemblage d'éléments d'aluminium extrudé, selon un principe jamais utilisé auparavant. Une véritable prouesse technique", affirment les dirigeants d'Apsys.
 
Sa toiture spectaculaire, dont la flèche culminera à 25 mètres du sol, épousera les lignes du paysage stéphanois. Le centre offrira 2.150 places de parking, mais aussi un axe végétal de 3,7 hectares accueillant bassins et clairières.

Avec AFP


 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20