Lyon 1ère

Sarkozy: député UMP et ex-magistrat, Fenech exhorte à faire confiance à la justice

Mardi 1 Juillet 2014

Le député UMP et ancien juge d'instruction Georges Fenech, interrogé ce mardi sur la mise en garde à vue de Nicolas Sarkozy, a estimé qu'il fallait "crever l'abcès" et faire confiance à la justice.
 
Sur i>TELE, l'élu du Rhône a fait valoir: "c'est le moment de crever l'abcès. Je me réjouis finalement qu'enfin, la justice a accéléré. On se souvient, dans l'affaire Bettencourt, de la mise en examen de Nicolas Sarkozy qui a abouti à un non-lieu ensuite".
 
"Il faut comrprendre que les juges doivent procéder à toutes ces auditions", a insisté l'ex-magistrat. "On est dans un cadre normal de procédure, il ne faut pas en tirer d'autres conclusions".
 
"Je ne me réjouis pas évidement qu'il ait été placé en garde à vue", a poursuivi G. Fenech, mais "la garde à vue, c'est une mesure technique".
 
"Le trafic d'influence c'est une infraction rare et très difficile à tenir, je reste tout à fait confiant sur l'issue de cette procédure, mais il fallait en passer par là", selon lui.
 
"Il n'y a à attaquer ni les magistrats ni les enquêteurs", a-t-il affirmé et selon lui "il ne faut pas envenimer les relations entre les magistrats et les politiques, il faut au contraire faire confiance aux juges".
 
Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue mardi à l'office anti-corruption de la PJ, une première pour un ancien chef de l'Etat, visé par une enquête ouverte notamment pour trafic d'influence présumé.

Avec AFP


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20