Lyon 1ère

Sursis pour le chauffeur qui s'était encastré sous le tunnel de Fourvière

Mardi 16 Janvier 2018

Il avait omis de replier un tractopelle et le convoi exceptionnel avait arraché en partie la voûte du tunnel sous Fouvière, l'une des principales portes de Lyon: son chauffeur a été condamné lundi à trois mois de prison avec sursis.
 
Près de quatre mois après cet accident qui avait provoqué d'importants dégâts et fortement perturbé la circulation pendant près d'une semaine, la 7ème chambre du tribunal correctionnel a également infligé au jeune chef d'entreprise de l'Isère une interdiction de conduire un poids lourd pendant un an et un total de 2.250 euros d'amende.
 
Dénonçant un homme "irresponsable" et "inconscient", le procureur Pierre Lauzeral avait requis dans l'après-midi 12 mois de prison avec sursis ainsi que l'interdiction de conduire un poids lourd pendant cinq ans et 1.500 euros d'amende pour chacune des trois infractions reprochées.
 
Lorsque l'accident s'est produit, au matin du 28 septembre dernier, Cyril Siaf, 30 ans, à la tête d'une entreprise de démolition et travaux publics, conduisait ce convoi exceptionnel sans le permis ad hoc, sans autorisation préalable et au mépris de l'interdiction faite aux poids lourds de transiter sous le tunnel.
 
"Ce n'est pas un délinquant routier", a assuré son avocat Jean-Baptiste Weckerlin, pour qui "la seule cause directe de l'accident, c'est l'erreur humaine, le fait d'avoir mal replié la pelle sur le porte-charge". "Sans cela, nonobstant toutes les infractions reprochées, il n'y aurait jamais eu de sinistre", a-t-il plaidé invitant le tribunal "à ramener la sanction à de plus justes proportions".
 
Il a également fait valoir que la Métropole de Lyon "n'avait pas à s'inquiéter du principe de l'indemnisation" du sinistre par l'assureur de son client. En outre, a-t-il dit, ce dernier a depuis l'accident "régularisé sa situation administrative" et notamment son permis super-lourd.
 
Après le rendu du jugement, l'avocat a déclaré à l'AFP se "laisser le temps de la réflexion" sur un éventuel appel.
 
Les travaux provisoires d'étaiement de la voûte du tunnel ont coûté plusieurs centaines de milliers d'euros, mais la facture définitive n'est pas encore connue.


Avec AFP
 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20