Lyon 1ère

"Tomorrowland Winter": une centaine d'acteurs culturels dénoncent une subvention de la Région

Mercredi 21 Mars 2018

Une centaine d'acteurs culturels d'Auvergne-Rhône-Alpes ont signé mardi une lettre ouverte dénonçant la subvention de 400.000 euros de la Région au premier festival "Tomorrowland Winter", prévu en mars 2019 à l'Alpe d'Huez (Isère).

Auvergne-Rhône-Alpes "compte de nombreux acteurs culturels, des petits comme des gros, et la Région met à mal cette diversité culturelle", estime Laure Pardon, coordinatrice de cette lettre ouverte aux élus du conseil
régional, signée à ce jour par 101 structures de toutes tailles.

"Nombre d'équipes ont vu diminuer, voire disparaître leurs financements régionaux (...), impactant leur activité, lorsque cela ne l'a pas stoppée net", écrivent les signataires. "Les conséquences économiques et culturelles
sont lourdes, mais la région n'a jusqu'alors pas réagi".

Considéré comme le plus important festival de musique électronique au monde, "Tomorrowland", né en 2005, se tient chaque été en Belgique devant plusieurs centaines de milliers de fans --pour un chiffre d'affaires annoncé de 25 millions d'euros, remarquent les signataires.

Sa première édition hivernale, du 13 au 15 mars 2019 à l'Alpe d'Huez, pourra accueillir jusqu'à 25.000 festivaliers.

A travers cette lettre, "nous souhaitons questionner la cohérence d'un financement régional à destination d'une structure commerciale extra-régionale lorsque des opérateurs régionaux (oeuvrant de surcroît dans des logiques non lucratives) sont mis à mal par des suppressions de budgets".

L'annonce, le 9 mars dans un communiqué, de la "participation inédite" de la Région à Tomorrowland Winter, "arrive dans un contexte pas facile pour les festivals", dit à l'AFP Laure Pardon, responsable du festival Foreztival à Trelins (Loire).

Selon le président de la Région Laurent Wauquiez, cité dans le communiqué,
ce sera "un événement culturel majeur du calendrier 2019 en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette manifestation unique à l'échelle internationale s'inscrira également dans les priorités de la politique culturelle régionale".

Mais pour Laure Pardon, "le montant annoncé est astronomique et je sais ce
que coûte un festival de 25.000 personnes, j'en fais un !".


Avec AFP





 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20