Lyon 1ère

Top 14 - Avec Ngatai, le LOU enfin d'attaque

Mardi 25 Septembre 2018

Top 14 - Avec Ngatai, le LOU enfin d'attaque
"Il sait tout faire". Manager du LOU, Pierre
Mignoni se félicite de l'apport du centre néo-zélandais Charlie Ngatai qui a mis un tigre dans le moteur de l'attaque du Lou Rugby, actuel 5e du Top 14.

Sa qualité de passe et son jeu au pied offrent une option supplémentaire pour soulager l'ouvreur. Et sa faculté à jouer après contact et sa pointe de vitesse sont des atouts dont ne disposait pas le XV lyonnais la saison dernière, reconnaît Mignoni.

Un style atypique dans un registre différent de celui de Thibaut Regard ou Noa Nakaitaci. "Charlie apporte de la plus-value à notre ligne de trois-quarts", se réjouit le technicien lyonnais.

Leader de jeu naturel, capitaine de toutes les équipes où il est passé, Ngatai a déjà signé trois essais sur les deux derniers matches.

"C'est ce que nous voulions. Il sent les coups en attaque, comme en défense d'ailleurs où il est également rassurant, très fort. Je pense qu'il va jouer de mieux en mieux", souligne le technicien évoquant "un joueur complet de très haut niveau, le facteur X qui manquait" au LOU.

Ngatai a marqué deux essais contre Montpellier (55-15). Il a aussi franchi la ligne à La Rochelle (défaite 30-13) où il n'était que remplaçant au coup d'envoi.

"Je voudrais que tous nos joueurs soient capables d'être dans l'alternance, de créer le danger. Notre but est que notre équipe reste performante, peu importe qui joue. Le danger vient parce que les joueurs ne travaillent pas
seulement autour du ballon. L'objectif est de continuer à faire évoluer notre jeu", précise Mignoni.

"Charlie est un régulateur, celui qui peut aider notre animation offensive, chose la plus longue et la plus difficile à mettre en place dans une équipe", rappelle-t-il.

L'ancien centre des Chiefs (Super Rugby), âgé de 28 ans, capable également de jouer arrière, s'est illustré face aux Héraultais avec son sens du placement.

Et ses statistiques ont été impressionnantes: 52 mètres parcourus ballon en mains, cinq défenseurs éliminés, deux franchissements, deux offloads (passes après contact) et sept plaquages.

"A Lyon, au centre, aucun joueur n'a un profil identique. Cela permet d'avoir une palette de possibilités plus complète. Charlie Ngatai possède quant à lui une vision du rugby différente de celle que nous avons en France.
Il nous apporte beaucoup. Il essaie de transmettre son savoir aux jeunes, malgré la barrière de la langue", se réjouit notamment le trois-quart centre, Pierre-Louis Barassi (20 ans).

Sur un plan plus général, Pierre Mignoni se satisfait du recrutement destiné à renforcer le secteur de l'attaque.

"Nous avons recruté de manière à être plus complet, de nous montrer plus dangereux dans ce qu'on veut faire. Noa Nakaitaci apporte beaucoup mais il n'est pas le seul. Alexis Palisson, Xavier Mignot sont également de très bons joueurs, qui amènent aussi. Il y aura de la concurrence, c'est aussi ce que
nous voulions", se félicite le manager lyonnais.

En espérant voir son équipe suffisamment armée pour jouer la qualification pour la phases finale en championnat, tout en étant compétitif en Coupe d'Europe que le Lou va découvrir cette saison.


Avec AFP








 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20