Lyon 1ère

Toujours plus de cyclistes à Lyon

Samedi 15 Avril 2017

La pratique du vélo continue d’afficher des résultats en forte hausse en 2016 sur le territoire de la Métropole de Lyon.

Après des augmentations de 15% en moyenne entre 2010 et 2015, la hausse de 26% du trafic vélo au cours de l’année 2016 place désormais la métropole lyonnaise sur le podium des villes les plus cyclables de France.

Le réseau cyclable de l'agglomération lyonnaise vient de passer le cap des 750 km, ce qui le place parmi les 3 premiers réseaux cyclables au niveau national.

L'objectif du Plan d'Actions pour les Mobilités Actives (PAMA) voté par les élus métropolitains en mai dernier est d'atteindre 1 000 km à l'horizon 2020.

Depuis 2015, le rythme de déploiement des aménagements cyclables est de plus de 60 km par an.

Par ailleurs, plusieurs projets majeurs pour l'encouragement de la pratique du vélo ont été réalisés en 2016.

Le double-sens cyclable est généralisé dans la zone 30 Presqu'île (Vieux Lyon, Confluence, Presqu'île et Croix-Rousse) et dans les centres-villes de nombreuses communes de la Métropole (Bron, Charly, Givors, Vernaison, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne).

Au total, ce sont plus de 30 km de voies à sens unique qui peuvent désormais être empruntées dans les 2 sens par les cyclistes (réduction des parcours, sécurisation des traversées de carrefours, libération des trottoirs).

2 coupures urbaines majeures pour les cyclistes ont par ailleurs été résorbées avec l'aménagement d'une nouvelle traversée cyclable du boulevard périphérique au niveau de la route de Vienne (création d'un couloir mixte bus-vélo et d'une bande cyclable) entre Lyon 8e, Vénissieux et Saint-Fons, mais aussi la création d'une piste cyclable bidirectionnelle sur le boulevard Ambroise Croizat à Vénisieux, afin d'assurer le franchissement de la voie ferrée Lyon-Grenoble face à la gare de Vénissieux, le long du tramway T4.

Autre effort consenti par le Grand Lyon: plusieurs nouveaux maillons du réseau cyclable structurant de l'agglomération ont été créés: quai Gillet et quai de Bondy, le long de la Saône, quai de Serbie, quai Augagneur et quai Lassagne, le long du Rhône.

Si les comptages vélo de la Métropole montrent une forte croissance de la pratique du vélo depuis 2010 (de l'ordre de 15% par an), l'année 2016 a été particulièrement favorable avec une augmentation du trafic cycliste de 26% par rapport à 2015.

Sur certains grands axes du centre-ville, le trafic cycliste se compte en milliers et représente désormais 1/4 à 1/3 du trafic total de véhicules.

A titre d'exemple, ont été comptabilisés le jeudi 30 mars 2017 : 8 000 vélos/jour sur les berges du Rhône sur le quai haut et les berges basses, soit 31% du trafic global.

Mais aussi 5 600 vélos/jour sur le cours Gambetta, soit 32 % du trafic global, 5 300 vélos/jour sur le pont Morand, soit 29% du trafic global, 5 000 vélos/jour sur le pont Lafayette, soit 25% du trafic global, 4 300 vélos/jour sur la rue de la Part-Dieu, soit 72% du trafic global.

Pour rendre ce trafic visible, la Métropole a mis en place en 2016 : un site internet présentant le trafic cycliste mesuré sur ces 55 postes de comptages vélo : www.eco-public.com/ParcPublic

3 totems vélos, installés au niveau de la sortie Saône du Tube modes doux, du pont Morand et du cours Gambetta, affichent en temps réel le trafic cycliste sur ces 3 axes.

Les 3 totems vélos - Tube modes doux (Lyon 1er), pont Morand (Lyon 2e) et cours Gambetta (Lyon 3e) - sont désormais visibles sur la page publique "monde" du prestataire Eco-compteur qui compile les plus de 150 totems vélos installés dans les grandes villes du monde entier : www.eco-compteur.com/fr

Les compteurs installés sur le cours Gambetta (Lyon 3e) et sur le pont Morand (Lyon 2e) occupent aujourd’hui respectivement les 8e et 9e places du classement mondial et les 2e et 3e place au niveau national.

Mais le Grand Lyon ne compte pas s'arrêter en si bonnes pistes. Des évolutions sont à venir au cours de l’année 2017.

Le contrat d’exploitation du service de location de vélos en libre-service Vélo’v arrive à échéance en novembre 2017. Un appel d’offres est actuellement en cours au travers d’une procédure de dialogue compétitif. Quel que soit le résultat de la consultation, le parc actuel de 4 000 vélos répartis dans 348 stations sera entièrement renouvelé et une part non négligeable de ce parc seront des vélos à assistance électrique.

Vélo’v continue d’enregistrer des niveaux d’utilisation encore jamais atteints. A ce jour, le nombre d’abonnés dépasse le chiffre de 68 000. En moyenne, un Vélo’v est loué 6 fois et demi par jour.

Notons que Paris a décidé de ne pas renouveler le contrat avec JC Decaux. Dix ans après l'avoir lancé dans la capitale (après Velo'V), le publicitaire JCDecaux va devoir transmettre le flambeau du Vélib' à la PME de l'Hérault Smoove, associée aux parkings Indigo (ex-Vinci), à l'équipementier Mobivia (Norauto, Midas) et au spécialiste espagnol de la mobilité Moventia.

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20