Lyon 1ère

Trophée des Champions - Lyon : Fekir est plein d'envie...

Jeudi 4 Août 2016

Trophée des Champions - Lyon : Fekir est plein d'envie...
Absent des terrains quasiment toute la saison dernière après une grave blessure au genou droit, l'attaquant de l'OL Nabil Fekir, buteur dimanche contre Benfica (3-2), s'affiche plein d'envie alors que se profilent les choses sérieuses.

L'Olympique lyonnais, club où il a fait ses débuts professionnels, dispute
samedi le Trophée des Champions contre le Paris SG et reprend la Ligue 1 dans huit jours.

Fekir, 23 ans, s'était blessé avec l'équipe de France à Lisbonne contre le
Portugal, le 4 septembre 2015, après un mois d'août de feu (4 buts en autant de journées dont un triplé à Caen, 4-0). Il avait été opéré quelques jours plus tard du ligament croisé antéro-interne, d'une lésion du ligament latéral interne et d'une lésion du ménisque interne.

Il n'a pu reprendre la compétition qu'à la 33e journée, en ne disputant que
des bouts de matches. Trop insuffisant pour prétendre disputer l'Euro avec
l'équipe de France.

Mais dimanche au Parc OL, Fekir a inscrit son second but de la présaison en ouvrant la marque face à Benfica d'un tir enroulé du pied gauche, après avoir donné la victoire contre le Zenit Saint-Pétersbourg (2-1).

"C'est un beau but. Ca revient bien, doucement. J'avais repris l'entraînement un peu avant les autres. Je sentais que c'était nécessaire et ça m'a fait du bien. Je me sens bien même si je ne suis pas encore à 100% mais je travaille bien, tous les jours à l'entraînement. On va tenter de progresser d'ici le Trophée des Champions et surtout le championnat", a-t-il déclaré
samedi.

"Mes sensations devant le but reviennent aussi. Je me prépare avec Gérald Baticle, entraîneur des attaquants, devant le but. On est sérieux et ça paie", se réjouit-il alors qu'il retrouve ses automatismes avec Alexandre Lacazette.

"C'est un bon joueur de ballon. On se comprend et on se trouve bien. J'ai
envie qu'il reste à l'OL. Ce serait bien", dit encore Fekir de son partenaire de l'attaque, en ne cachant pas son ambition pour la saison, celle de "titiller le PSG".

De son côté, l'entraîneur Bruno Genesio se félicite du retour en forme de l'un des joyaux du centre de formation lyonnais.

"Il est sur la lancée de sa préparation. Il monte en puissance. Nous verrons un bon Nabil en août et en septembre. On retrouvera le grand Nabil, celui que l'on a connu avant sa blessure, car il franchit des paliers un à un,
physiquement mais aussi dans le jeu", promet le technicien.

"Il a un état d'esprit pour le collectif qui est très intéressant. C'est bénéfique pour nous et c'est une recrue supplémentaire dès le mois d'août", estime-t-il encore.

Une recrue de prix car le montant de l'acquisition d'un tel joueur serait de plusieurs dizaines de millions d'euros sur le marché des transferts et cela
n'échappe pas à Jean-Michel Aulas, qui envisage aussi de prolonger le contrat
d'Alexandre Lacazette.

Histoire que l'OL, qualifiée pour la phase de groupe de Ligue des
Champions, profite une saison de plus de cette association qui avait si bien
fonctionné en 2014-2015. Lacazette avait alors marqué 27 buts en championnat contre treize pour Fekir (9 passes décisives).

"Nabil est sûrement l'une de nos meilleures recrues pour l'instant car il
est l'un des tout meilleurs joueurs du championnat français", reconnaît JMA.

"Il a marqué un but contre Benfica comme il en a inscrit plusieurs dans le
passé et, à la fin, une frappe gigantesque a été repoussée par le gardien.

Il montre qu'il est assez proche de son meilleur niveau", se félicite le président.

"Dans un contexte comme le nôtre, avec beaucoup de très bons joueurs autour de lui, ça peut faire très mal", s'enflamme-t-il et le duo Fekir-Lacazette "sera reconduit au moins cette saison".



Avec AFP


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Janvier 2019 - 23:21 Top 14 : Le LOU toujours invaincu à domicile