Lyon 1ère

Un premier semestre difficile pour l’hôtellerie lyonnaise

Lundi 4 Août 2014

En juin, les hôtels lyonnais ont vu leur fréquentation baisser (-1,8%). Comme au mois de mai, la baisse des prix moyens pratiqués par les hôteliers (-5,7%) n'a pas suffi à attirer les visiteurs, entrainant une baisse du RevPAR de -7,4%.

A noter néanmoins au niveau de l'activité « congrès et salons » en juin : à Eurexpo, les salons FIP Solutions Plastique et 3D Print du 17 au 19 juin ont rassemblé 800 exposants et 9 200 visiteurs avec un impact très positif sur l'activité hôtelière.

En revanche, l'activité sur les congrès associatifs à la Cité Centre de Congrès a été moins soutenue qu'en juin 2013 où s'étaient tenus deux grands congrès nationaux (Congrès des Notaires et Congrès de la Fédération de centres sociaux et socioculturels de France).

Dans ce contexte compliqué, seule l’hôtellerie haut de gamme voit son taux d’occupation augmenter (+2,7%) en juin. Malgré cela, et du fait d’une forte baisse des prix moyens (-8,5%), le RevPAR de cette catégorie termine le mois à -5,9%. Globalement, l’ensemble des catégories enregistre des prix moyens et des RevPAR en baisse.

Comparés aux performances du premier semestre 2013, les résultats enregistrés par les hôteliers lyonnais sont dans le rouge : le taux d’occupation en baisse de -3,5% et les prix moyens qui se contractent (-6,5%) entraînent une baisse du RevPAR de -9,8% sur les six premiers mois de l’année.

Source: CCI de Lyon



Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20