Lyon 1ère

Une opération exceptionnelle pour sensibiliser les Lyonnais et venir en aide à des enfants qui travaillent dans des mines d’or au Burkina Faso

Vendredi 16 Décembre 2016

Une première à la veille des fêtes de fin d’année...La fondation raul Folllereau organise une opération quelque peu exceptionnelle pour sensibiliser les Lyonnais et pour venir en aide à des enfants qui travaillent dans des mines d’or au Burkina Faso.

La Fondation Raoul Follereau lance une grande opération de solidarité à Lyon pour soutenir son action au Burkina Faso auprès des enfants orpailleurs.

Ce samedi 17 décembre, les Lyonnais sont ainsi invités à se rendre place Antonin Poncet, près de Bellecour.

En échange d’un don libre, ils participeront à la construction d’un immense pont en Kapla®, symbole du lien unissant la France à ces enfants d’Afrique, qui chaque jour risquent leur vie et leur santé dans les mines d’or.

"Une action de sensibilisation dans l’esprit de Noël, à la fois ludique et généreuse, à partager en famille" explique la fondation.

La région d’Ouahigouya, située au Nord du Burkina Faso, dispose d’un incroyable potentiel aurifère, qui attire de nombreuses familles, souvent très démunies.

Parmi elles, beaucoup d’enfants s’activent dans ces mines à ciel ouvert, afin de gagner de quoi se nourrir, se scolariser ou encore aider leur famille.

Selon leur âge, les petits orpailleurs descendent dans des puits à peine étayés pour remonter le minerai, le morceler et le concasser, avant de le transporter jusqu’au moulin pour le meulage.

Des conditions de travail terriblement difficiles et dangereuses, qui ont conduit la Fondation Raoul Follereau, engagée contre toutes les formes d’exclusion, à apporter son soutien aux aidants locaux.

Depuis 2012, la Fondation Raoul Follereau s’est engagée aux côtés de l’Abbé Charlemagne du diocèse d’Ouahigouya. Ensemble, ils luttent contre le travail des enfants orpailleurs afin de leur offrir une chance de retourner à l’école et de retrouver une vie d’enfant.

Les dons reçus par la Fondation ont notamment permis de construire un abri à côté de la mine, où les enfants viennent prendre un repas et profitent également de soins et d’une écoute attentive.

Pour la plupart déscolarisés, ils sont encouragés à retourner à l’école, grâce au soutien financier des donateurs de la Fondation.

"Aujourd’hui, il faut consolider cette aide, afin d’offrir un meilleur avenir à tous ces enfants, de poursuivre les actions entreprises et de sensibiliser toujours plus les populations aux dangers que représente l’orpaillage pour leurs jeunes" détaille la fondation.  

Rendez-vous ce samedi 17 décembre de 10h à 17h, place Antonin Poncet.

 
Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20