Lyon 1ère

Université de Lyon: 57 millions d'euros pour l'innovation

Mardi 21 Mai 2013

L'Université de Lyon et ses établissements membres se réjouissent de la décision du Premier Ministre en date du 10 mai 2013 qui permet la création d'une Société d'Accélération de Transfert de Technologies (SATT) sur le site de Lyon Saint-Etienne.

Dans le cadre du...


Université de Lyon: 57 millions d'euros pour l'innovation
L'Université de Lyon et ses établissements membres se réjouissent de la décision du Premier Ministre en date du 10 mai 2013 qui permet la création d'une Société d'Accélération de Transfert de Technologies (SATT) sur le site de Lyon Saint-Etienne.

Dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir, dans son volet Innovation, le Premier Ministre a décidé d'allouer 57 Millions d'euros pour la constitution d'une SATT sur le périmètre de l'Université de Lyon.

L'Etat, via la Caisse des Dépôts et Consignation, l'Université de Lyon et le CNRS seront les actionnaires de cette société anonyme par actions simplifiée. Son activité consistera principalement à détecter, accompagner et transférer vers le monde socio-économique, les inventions issues des laboratoires académiques implantés sur Lyon et Saint-Etienne. Ces transferts pourront se faire auprès d'entreprises existantes ou par la création d'entreprise.

Les ressources financières mises à sa disposition lui permettront, pour les 10 années à venir, d'assurer la protection de ces inventions (par le dépôt de demandes de brevets principalement) et leur maturation, par la réalisation de prototypes, de démonstrateurs ou encore de « preuves de concept ».

La SATT assurera, selon les cas, la mise en place d'accords d'exploitation avec les entreprises intéressées ou la création de start-up dont elle pourra être actionnaire. Les revenus d'exploitations générés seront partagés entre la SATT (qui doit atteindre son autonomie financière au bout de cette période de 10 ans), les établissements et organismes membres de l'Université de Lyon, et les inventeurs.

Pour Khaled Bouadballah, Président de l'Université de Lyon, « La création d'une SATT va venir démultiplier les efforts engagés sur Lyon Saint-Etienne dans le transfert des résultats de la recherche académique vers le monde socio-économique. Ce projet prendra appui sur la dynamique et les compétences de Lyon Science Transfert, le service de valorisation de l'Université de Lyon et de l'incubateur CREALYS. La bonne articulation de ces compétences comme la bonne intégration de cette SATT dans le paysage métropolitain et régional constituent les deux grands leviers de la réussite».

En regroupant Lyon Science Transfert et CREALYS au sein d'une même structure, et en articulant les moyens et les efforts engagés par le Grand Lyon et le Conseil Régional Rhône-Alpes avec les nouvelles ressources dégagées par l'Etat dans le cadre des Investissements d'Avenir, la SATT Lyon Saint-Etienne a pour ambition de devenir un acteur essentiel du développement économique et de la création d'emploi du territoire.

 Marc Le Gal, chef de projet de la SATT Lyon Saint-Etienne et Directeur de Lyon Science Transfert précise : « Cette décision, fort attendue, permet de nous projeter dans une ère nouvelle. Un premier comité de pilotage avec les partenaires a d'ailleurs été réuni mardi 14 mai, afin d'engager les actions devant conduire à la création, dans quelques mois, de la société. Ce renforcement de moyens mis à disposition pour accompagner les projets innovants, la bonne articulation entre les métiers de Lyon Science Transfert et ceux de CREALYS, ainsi que la souplesse et la réactivité que procure un statut de société nous permettrons d'accélérer le transfert des résultats de recherche, ce, au bénéfice de notre économie et du monde académique ».

Gérard Pignault, Président de CREALYS, poursuit : « C'est une décision attendue qui nous réjouit. Ce n'est pas la fin, mais le début d'un processus, qui doit permettre au site de Lyon Saint-Etienne de devenir un leader européen dans l'innovation. A partir des structures efficaces que sont LST et CREALYS, cette SATT devra continuer de retenir et attirer les meilleures compétences, et focaliser toutes les forces de l'Université de Lyon vers un objectif de performance et de rapidité. Une belle aventure démarre pour nous tous. »

A court terme, sur la base de cette décision, les conventions permettant de constituer formellement la société vont être finalisées avec les autorités de tutelle, les futurs actionnaires et les partenaires académiques ainsi que les collectivités territoriales pour permettre une création à l'automne 2013.


Source:Université de Lyon
 

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 09:49 Euronews doute de Lyon

Vendredi 16 Novembre 2018 - 16:10 Pas d’after pour le Titan Xyphos Complex