Lyon 1ère

"Urbanus Cyclus": éloge du vélo urbain au musée de Saint-Etienne

Mercredi 2 Mai 2018

"Urbanus Cyclus": éloge du vélo urbain au musée de Saint-Etienne
Des "vélotafeurs", qui pédalent jusqu'au
bureau, aux parents à vélo rallongé, des sportifs en BMX aux coursiers: "Urbanus Cyclus" embarque le public dans un grand tour des multiples pratiques du vélo urbain au Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne.

"L'essor du vélo dans la ville, c'est bien plus qu'une tendance bobo-écolo ! Le vélo redécouvre la ville et la ville le vélo, avec l'envie de mobilité douce et tout un éventail de cyclistes urbains", relève Anne Henry,
commissaire scientifique de cette exposition à découvrir jusqu'au 7 janvier 2019 dans l'ancienne capitale française du cycle.

Les visiteurs pourront admirer de magnifiques machines comme le concept-bike DL 121 de Peugeot, conçu en édition limitée, le Thirty One 31, premier vélo hybride français, ou la bicyclette pliante Brompton "Black Nickel", la Rolls du genre, un vélo en bambou fabriqué dans les Vosges, des vélos cargo, un vélo haute couture. Ou encore un mini vélo datant de 1911 baptisé "Passe-partout" qui préfigure les engins pliables et démontables actuels. Et bien d'autres...

Ils pourront aussi tester un vélo à assistance électrique fabriqué dans la Loire.

Mais "plus qu'une exposition de beaux objets, ce projet conforte le rôle de ce musée en tant qu'observatoire des pratiques contemporaines", explique son commissaire général Sylvain Bois.

Pour intégrer une dimension humaine au parcours en quatre étapes de l'exposition (motivations; usages; valeurs sociales et culturelles attachées au vélo; urbanisme et prospectives architecturales), de nombreux portraits de cyclistes jalonnent l'exposition.

On retrouve ainsi Fabrice, coursier à Paris qui trace avec son vélo de piste à pignon fixe, comme celui des coursiers new-yorkais, Nicolas, un as du BMX, Sylvie, une Stéphanoise qui roule sur un vélo hollandais, Aude de Villeurbanne qui transporte ses deux enfants avec son "long tail" ou encore
"La Miecyclette", qui livre son pain en tricycle à Lyon.

"Le vélo est un objet qui pousse à la créativité et à l'imaginaire. De plus en plus de personnes vont se lancer dans la conception de vélos", souligne Marie-Caroline Janand, la directrice du musée.

Et Saint-Etienne "en connait un rayon" en matière de cycle, sourit-elle.

Le Musée d'Art et d'Industrie possède la plus grande collection publique de cycles en France, avec quelque 350 pièces. La première bicyclette française fut fabriquée dans la préfecture de la Loire en 1886 et l'industrie
stéphanoise du vélo a connu son apogée dans les années 1920 avec les marques Mercier, Ravat ou Manufrance.



Avec AFP






"Urbanus Cyclus": éloge du vélo urbain au musée de Saint-Etienne


Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20