Lyon 1ère

Valls et Taubira dressent à Lyon un premier bilan des ZSP

Lundi 13 Mai 2013

Manuel Valls et Christiane Taubira ont dressé ce lundi à Lyon un premier bilan des Zones de sécurité prioritaires (ZSP), mises
en place pour lutter contre la délinquance ancrée dans les quartiers difficiles.

Elus, responsables associatifs, magistrats, policiers et gendarmes ont confronté à Lyon leurs...


Valls et Taubira dressent à Lyon un premier bilan des ZSP
Manuel Valls et Christiane Taubira ont dressé ce lundi à Lyon un premier bilan des Zones de sécurité prioritaires (ZSP), mises
en place pour lutter contre la délinquance ancrée dans les quartiers difficiles.

Elus, responsables associatifs, magistrats, policiers et gendarmes ont confronté à Lyon leurs expériences des 15 premières ZSP, créées depuis septembre 2012. Les ministres ont souligné leurs "bons résultats".
 
Le ministre de l'Intérieur y a notamment annoncé que 270 policiers et gendarmes seraient bientôt affectés dans ces zones.
 
Manuel Valls et Christiane Taubira ont chacun arpenté les quatre ZSP de Lyon, soulignant que ces zones étaient un "engagement" de campagne du président de la République qui est "tenu". Elles sont actuellement au nombre de 64.

Les deux ministres estiment que "la méthode, basée sur le partenariat, est la bonne" et que "les premiers résultats sont là". Ils ont assuré que certaines expériences sont "originales", telle la contravention de certains délits comme l'usage de drogue qui ne doivent pas donner lieu à "l'ouverture de débats plus larges" sur la dépénalisation, a affirmé M. Valls.

Attendues parfois comme le messie par des élus confrontés à des problèmes récurrents de délinquance ou des syndicats de police, les ZSP se veulent un "laboratoire où les des services de l'Etat, les associations, les élus, travaillent en partenariat étroit" avec une "coopération renforcée" police/justice comme l'ont affiché main dans la main les deux ministres.

Dans un contexte budgétaire tendu, la pression est forte pour l'Intérieur, qui rappelle régulièrement les réductions d'effectifs sous la présidence Sarkozy auxquelles la gauche a dit mettre fin en promettant 500 créations d'emploi parmi les forces de l'ordre tous les ans, dont beaucoup seront affectés en ZSP, outre les 270 effectifs promis.

Pareil pour les 2.500 policiers qui sortiront fin 2013 des écoles - contre 500 il y a un an - et qui seront formés pour être en ZSP.
 
Les 64 ZSP, qui ont toutes des objectifs de lutte contre la délinquance personnalisée, sont principalement situées dans le nord et le sud de la France ainsi que dans le bassin grenoblois et en région parisienne.

En janvier, il a été annoncé par exemple une baisse de 42% des violences urbaines dans les quartiers Nord d'Amiens (Somme) secoués par des émeutes pendant l'été. Les vols dans les voitures y ont diminué de 40% et les cambriolages de 27%, selon l'Intérieur.


Avec AFP

Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 00:10 Gérard Collomb officialise son calendrier

Mercredi 17 Octobre 2018 - 23:57 L’A45 dans une voie de garage

Mardi 16 Octobre 2018 - 22:40 Ça Bouillon(ne) à l’Intérieur

Lundi 15 Octobre 2018 - 23:09 Big Brother à la SNCF