Lyon 1ère

Vénissieux: la liste nationaliste dénonce les "pressions" d'une "police politique" #mun69200

Vendredi 7 Mars 2014

La liste d'extrême droite radicale "Vénissieux fait front", conduite par les deux militants nationalistes dont les mouvements ont été dissous en août 2013, a dénoncé jeudi les "pressions" qui seraient exercées sur ses membres par une "police politique du régime".
 
Lors d'une conférence de presse, Ivan Benedetti, conseiller municipal de Vénissieux, élu en 2008 sous l'étiquette FN avant d'être exclu de ce parti, a répondu aux "accusations farfelues de faux candidats" pesant sur sa liste.
 
A la suite de rétractations de certains de ses membres, la préfecture du Rhône a saisi le parquet de Lyon et une enquête préliminaire a été ouverte sur "les conditions particulières" de son dépôt.
 
"Notre liste répond à tous les règlements du code électoral", et chacun des 49 membres de la liste, dont "plus d'un tiers figurait sur la liste FN en 2008", a "signé en toute connaissance de cause", a rétorqué Yvan Benedetti.
 
"Un seul m'a dit qu'il voulait se retirer une fois la liste déposée", a-t-il dit.
 
Il a dénoncé "les pressions sur (ses) colistiers pour les retourner et obtenir des déclarations contraires à la liste", mettant en cause notamment "les journalistes", mais aussi les représentants de l'Etat, de la police et de la justice qui se livrent à "une forme de tournante répressive" contre les militants nationalistes.
 
Selon lui, ces "pressions" s'inscrivent dans la continuité des "moyens coercitifs déloyaux" utilisés à leur encontre et de "la surveillance dans un cadre extra-légal" dont ils feraient l'objet de la part d'une "police
politique de l'ombre".
 
Benedetti, figure en première position sur la liste "Vénissieux fait front", dont le 3e de liste est Alexandre Gabriac, conseiller régional, lui aussi exclu du FN. Les deux hommes sont les anciens dirigeants de l'Oeuvre
française et des Jeunesses nationalistes, deux groupuscules de l'extrême droite radicale dissous à l'été 2013.



Avec AFP



Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20