Lyon 1ère

Vote électronique à Grenoble: étudiants et personnels pour la levée des blocages

Jeudi 26 Avril 2018

Vote électronique à Grenoble: étudiants et personnels pour la levée des blocages
A une large majorité, étudiants et personnels de l'Université Grenoble Alpes se sont dit en faveur de la "levée des blocages", de "la liberté de travail" et du "bon déroulement des examens", a annoncé mercredi l'UGA, à l'issue d'une consultation électronique.

Sur les 9.819 participants à cette consultation organisée mardi et mercredi, 75,9% se sont prononcés "en faveur de la liberté de travail et
d'accès aux bâtiments universitaires", 13,5% contre, tandis que 10,6% ont voté blanc, indique un communiqué del'Université.

A l'annonce des résultats, le président de l'UGA, Patrick Lévy, a appelé "tous les étudiants et tous les personnels à reconnaître cette expression démocratique", afin de " permettre rapidement le libre accès aux locaux d'étude et de travail ainsi que la bonne mise en oeuvre des examens".

Rappelant qu'il était "ouvert au dialogue" sur la loi Orientation et réussite des étudiants" (ORE), et "son application à l'UGA", M. Lévy a annoncé qu'il recevrait jeudi "toutes les organisations étudiantes représentatives sur ce sujet".

Confortée par ces résultats, "très nettement en faveur de la liberté de travail et d'accès des bâtiments universitaires et le maintien des examens dans des conditions normales", l'UGA assure qu'elle "mettra tout en oeuvre
pour que les examens, les activités d'enseignement et de recherche tout comme
le travail des personnels hébergés dans ces bâtiments ne soient pas entravés".

Le président a toutefois déploré des "attaques informatiques répétées" survenues mardi à partir de 16H30 ayant "inévitablement pénalisé la participation à la consultation".

Condamnant "avec la plus grande fermeté ces tentatives de sabotage", la présidence a porté plainte.

La direction souligne également que, "contrairement à certaines insinuations", cette consultation "garantissant l'anonymat des réponses, a été déclarée et respecte les obligations informatiques et libertés de la CNIL".

Lundi et mardi, la police était intervenue pour déloger quelques dizaines d'étudiants qui, de retour d'une semaine de vacances, bloquaient un département de l'université, où devaient se tenir des cours et des examens.



Avec AFP





Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20