Lyon 1ère

"une clarification institutionnelle du statut du conjoint du Chef de l'Etat" FENECH (UMP) TRIBUNE LIBRE

Dimanche 12 Janvier 2014

"A l’heure où les français souffrent du chômage et du matraquage fiscal, à l’heure où nos soldats risquent leur vie sur plusieurs théâtres extérieurs, un magazine people révèle que le Président François Hollande circule incognito dans Paris, à moto, le visage dissimulé par une casque intégral, au mépris des règles de sécurité les plus élémentaires, pour se rendre à des rendez-vous galants, dans un appartement dont on apprend que le propriétaire serait lié au grand banditisme.

Si nous devons rester attachés à la protection de la vie privée, pour autant le Président de la République n’est pas un citoyen ordinaire et ne peut se considérer Président le jour et citoyen la nuit.
De surcroit, on se souvient de la fameuse anaphore « Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire. »

Un autre prétendant socialiste à l’Elysée avait dû renoncer à ses ambitions en raison de son comportement privé.

Ce vaudeville élyséen nécessite en tout cas, de manière urgente, une clarification institutionnelle du statut du conjoint du Chef de l'Etat, actuellement non prévu par la loi."


Georges Fenech
député du Rhône
Ancien magistrat

A l'occasion des élections municipales de 2014, Lyon 1ère publie sur son site internet et in extenso les tribunes politiques qui lui sont adressées à redaction@lyonpremiere.info, dans un souci de libre parole des candidats, personnalités politiques, leaders d'opinion... 

La rédaction se réserve le droit de publier ou non les tribunes envoyées sur sa boite mail, notamment pour assurer un certain équilibre, même si aucune loi ne l'y oblige sur internet. 

Toutes les publications de ce type portent le titre "Tribune Libre"





Gérald BOUCHON---un incendie, un accident, un radar...appelez notre numéro URGENCES 24H/24, 7J/7: 0950.21.90.20